ACTUALITÉS

Toutes les actus de notre club

Louis De Moffarts en Diable Noir pour la deuxième fois : « Je rêve de jouer une Coupe du Monde »

Louis De Moffarts est un homme heureux. Demain samedi, il signera sa deuxième sélection en tant que titulaire chez les Diables Noirs face à la Géorgie (demain samedi à 16 h au petit Heysel), en deuxième centre, comme lors du match en Russie. Et mercredi, le buteur attitré du RCLH s’envolera pour l’Espagne. « J’avais déjà été sélectionné en équipe nationale à 7 il y a un peu plus de deux ans. J’étais sélectionné dans le groupe pour l’Allemagne mais je n’ai pas joué. J’avais fait la préparation avec eux mais je ne suis finalement pas monté sur le terrain. Demain, ça sera donc ma deuxième sélection en 15 donc. » Interview.

Jouer pour l’équipe nationale, ça t’apporte quoi ?

« Cela permet d’évoluer à un niveau largement supérieur à celui du championnat belge. Avec les Diables Noirs, tout va plus vite. L’intensité des contacts, la vitesse d’exécution, tout va plus vite, plus fort. Ainsi, dans les rucks, la balle sort beaucoup plus vite, on a moins le temps de se replacer. Tu dois être focus à 100 % tout le temps. La moindre erreur se paie cash. En championnat, une erreur peut être rattrapée, pas avec les Diables Noirs. En clair, c’est un autre monde que notre championnat, surtout quand tu joues contre les équipes de deuxième partie de classement. »

Les Diables Noirs, c’est une fierté ?

« En tant que compétiteur, j’aspire à jouer au plus haut niveau possible. »

Vous avez une chance, demain contre la Géorgie ?

« La Géorgie est douzième nation mondiale. Elle s’est préparé avec l’Angleterre toute la semaine dernière. On ne part donc pas favori. Mais on y croit quand même un peu. On va tout faire pour les accrocher. Cela sera compliqué. On va devoir faire un match parfait. Si l’on gagne, cela sera le plus bel exploit de l’histoire des Diables Noirs. »

Tu es aussi sélectionné pour le match contre l’Espagne.

« Oui, je suis dans le groupe des 26. L’équipe part mercredi en Espagne. Là, c’est la grosse équipe, la même qui a joué contre l’Allemagne. Les Belges qui jouent en pro D2 française sont de retour. Ce match-là, on veut vraiment le gagner. »

Plus largement, quel est l’objectif des Diables Noirs dans ce Tournoi des Six Nations B ?

« Se maintenir et rester sur deux victoires au moins, comme l’an passé. Nous avons trois matches à notre portée. L’Allemagne (battue 29-22, NDLR), l’Espagne la semaine prochaine et la Roumanie. Les Roumains ont perdu pas mal de cadre, l’équipe est fort jeune cette année. Mon rêve est d’aller à la Coupe du Monde mais on est encore loin de tout ça. »

En championnat, tout se déroule comme prévu pour l’instant.

« Oui. Pour moi, cela reste la priorité. Notre objectif est toujours de faire le doublé Coupe/Championnat. »

Néanmoins, Dendermonde a récupéré quelques Néo-Zélandais. Et risque d’être de nouveau difficile à battre en fin de saison.

« Oui, ils ont récupéré un centre, un arrière et un 3e ligne néo-zélandais. Il ont déjà joué quelques matches mais je ne les ai pas vu à l’oeuvre. Comme chaque année, Dendermonde va monter en puissance jusqu’aux play offf et sera prête pour phases finales. On le sait. Au RCLH, on ne se prépare pas pour battre l’une ou l’autre équipe en particulier. On veut juste produire notre jeu. Si on a arrive à produire notre jeu, il n’y aura pas de souci. Nous avons l’équipe qui faut pour gagner. »

Leave a Reply